3 livres sur Zelda Fitzgerald

By | Nov 13, 2017

*musique* Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien.

On se retrouve aujourd'hui pour parler d'une femme admirable et fascinante dont le talent est malheureusement toujours resté dans l'ombre de celui de son illustre mari.

Jeune débutante brillante et extravagante mais qui finira par sombrer dans la dépression, c'est de Zelda Fitzgerald dont je vous parle aujourd'hui à travers trois oeuvres qui retracent sa vie.

Alors Zelda est née le 24 juillet 1900 à Montgomery dans l'état de l'Alabama, fille d'un juge de la cour suprême de l'Etat, Zelda captive les hommes par ses nombreux charmes et ses nombreux talents et très vite de nombreux prétendants gravitent autour d'elle.

De nature rebelle, elle refuse souvent de se plier aux normes en vigueur pour les jeunes filles de son époque et elle court les bals en l'honneur des soldats au grand dam de ses parents.

Elle est aussi une très bonne danseuse et en 1918, à l'occasion d'une soirée où elle se produit en spectacle, elle va rencontrer le lieutenant Scott Fitzgerald qui tombe immédiatement sous son charme et qui va finir par la demander en mariage.

Elle va refuser plusieurs fois, continuant à fréquenter d'autres prétendants pour finalement accepter en 1920 lorsque Scott publie son premier roman qui s'appelle "L'envers du paradis".

Les deux tourtereaux s'en vont vivre à New-York et leurs premières années de mariage sont très vite rythmées par les fêtes mondaines et par l'ascension fulgurante de Scott Fitzgerald en tant qu'écrivain.

Ils s'installent ensuite en France où ils vont rencontrer tous les grands noms de l'époque comme Picasso, Ezra Pound, Gertrude Stein, Dos Passos, Coco Chanel et surtout Ernest Hemingway.

La fin des années 20' marque un tournant décisif pour le couple Fitzgerald, sous leurs allures de jeunes premiers à qui rien ne résiste, ils sont en réalité rattrapés par la soif de gloire de Scott et surtout son alcoolisme sévère.

Le couple se déchire et Zelda est sujette à de nombreuses crises psychotiques qui mèneront à un premier internement en 1930 dans un institut suisse où elle restera pendant un an.

Zelda est de nouveau internée en 1932 et elle écrira à ce moment-là son unique roman "Accordez-moi cette valse" en seulement quelques semaines.

Le couple se sépare en 1934 sans jamais pour autant divorcer et Scott finit par décéder d'une crise cardiaque en 1940 alors qu'il est installé à Hollywood.

Cette année-là, Zelda est retournée chez elle où elle vit chez sa mère qui s'occupe d'elle mais elle fera des allers-retours en hôpital psychiatrique et elle décédera à son tour la nuit du 10 au 11 mars 1948, brûlée vive dans l'incendie qui ravage le Highland Hospital dans lequel elle est une patiente.

Alors évidemment, c'est un résumé très très très global et absolument pas exhaustif de ce qu'était la vie de Zelda et de Scott Fitzgerald mais je vais vous parler de trois œuvres dans lesquelles vous pourrez en apprendre plus sur la vie de Zelda.

Je vais commencer par celui qui m'a le moins plu mais qui est quand même une bonne première incursion dans la vie de ce couple surtout si on n'y connaît rien, il s'agit de "Z le roman de Zelda" de Therese Anne Fowler.

Alors "le roman de Zelda", c'est un petit pavé de presque 600 pages qui retrace, évidemment, la vie de Zelda et de Scott, c'est un récit à la première personne et c'est donc Zelda qui va nous raconter toute l'histoire de leurs tout débuts à la toute fin.

Ce roman, comme je l'ai dit, est une bonne première entrée en matière dans la vie de ce couple mythique surtout quand on n'en a jamais vraiment entendu parler et quand on veut s'y intéresser un petit peu mais je mets un énorme bémol, quand même, sur ce livre dans le sens où il faut ensuite lire, pour moi, des compléments plus documentaires sur le couple parce que ce livre comporte malheureusement beaucoup de choses assez erronées.

Le roman en lui-même donne une très très mauvaise image de Scott Fitzgerald alors pas que c'était un ange, bien au contraire, c'est vrai que ses excès de mégalomanie, ses excès d'alcool, sa possessivité extrême sont assez connus et font partie de lui, c'est vrai mais dans ce roman, ils sont vraiment exagérés et vraiment poussés à l'extrême.

Je parlais plus tôt dans ma présentation de Zelda de leur rencontre avec Ernest Hemingway et Ernest Hemingway a joué un rôle assez important dans la déchirure du couple, en fait, c'est un peu lui qui a initié la chose parce que Zelda le détestait et c'est vrai qu'il était vraiment très présent, très intrusif dans leur vie et en fait, je trouve que ce livre se concentre beaucoup sur ça et ça donne une image assez erronée de la chose parce que oui, Ernest et Scott étaient très amis, très ensemble et Scott a un peu délaissé Zelda au profit d'Ernest mais pas au point que ça présente dans le livre.

Les 350 voire 400 premières pages donc les trois quarts du roman, se passent entre 1920 et 1925-26 donc ça n'avance pas super rapidement, c'est vrai que leurs premières années sont importantes pour comprendre la suite, c'est vrai que la déchéance est plutôt bien décrite mais toute la partie où ils sont sur la Riviera française, etc.

, c'est incroyablement long, y a beaucoup de passages qui, pour moi, ne sont pas très utiles et par exemple, la descente aux enfers de Zelda et le début de ses crises et de sa maladie mentale n'arrivent que dans les 100 dernières pages et c'est assez vite expédié alors que c'est quelque chose de très important, c'est vrai que sa maladie mentale ne la définit pas mais ça aurait valu le coup, pour moi, d'entrer un peu plus dans les détails.

La façon dont Zelda est décrite dans ce livre ne m'a pas vraiment plu non plus, dans la vie, c'était vraiment une femme rebelle, une femme qui allait à l'encontre des conventions, à l'encontre des normes, qui était scandaleuse et qui ne se laissait pas faire du tout et j'ai l'impression que son image a été un peu lissée dans ce livre, alors on parle à quelques endroits de ses comportements un peu extrêmes, un peu scandaleux mais dans les scènes d'intimité qui sont décrites de leur vie privée, elle est très très lisse et je pense que Zelda, alors je l'ai jamais connue personnellement mais je pense que ça lui aurait pas vraiment plu parce que c'est pas vraiment fidèle à son image.

Je vous recommande quand même ce livre si vous ne connaissez rien à rien au couple Fitzgerald parce que c'est assez léger, pour moi c'est une bonne lecture d'été, c'est une biographie romancée assez sympa mais à lire avec des compléments et je vais justement vous en présenter deux autres.

Alors je les ai malheureusement pas en exemplaire physique avec moi puisqu'ils sont restés à Paris mais je voulais absolument vous parler d'"Alabama Song" de Gilles Leroy qui est un des livres que j'ai vraiment vraiment beaucoup aimés.

C'est également une biographie ou plutôt une autobiographie romancée de Zelda Fitzgerald puisque dans ce livre également, c'est Zelda qui parle, qui raconte son histoire.

Il y a deux temporalités qui se mêlent dans ce roman, la première se passe dans les années 20' et c'est donc la jeunesse de Zelda, le début de leur relation avec Scott, etc.

, etc.

Et la deuxième se passe dans les années 40' et en fait, c'est Zelda qui raconte son histoire depuis l’hôpital psychiatrique où elle est internée donc là on va la suivre sur les dernières années de sa vie et on va la suivre surtout qui porte un regard sur tout ce qui s'est passé avant.

Le récit, pour moi, est peut-être moins informatif que dans "Z le roman de Zelda", on retrouve très très bien la patte, la façon d'écrire des écrivains de la génération perdue donc de la génération d'écrivains de Scott et de Zelda Fitzgerald.

Et voilà, ça peut paraître un petit peu décousu mais selon moi, ça présente très très bien une image de la personne que pouvait être Zelda, à la fois dans sa jeunesse toute pimpante, toute brillante et courant les fêtes mondaines, etc.

et à la fois dans sa phase psychotique, dans sa phase d'internement.

Elle a été diagnostiquée schizophrène à tort, ses médecins ont par la suite, donc après sa mort, réalisé leur erreur et en fait, le diagnostique était mauvais, elle souffrait d'un trouble bipolaire et de forte dépression et tout ça se retrouve très très bien dans ce roman.

Et voilà, pour moi, c'est vraiment le roman que je conseille le plus à propos de Zelda Fitzgerald même si on manque un petit peu de détails plus biographiques à proprement parler parce que la chronologie ne se suit pas et on peut manquer quelque chose mais pour moi, c'est le meilleur roman qui a été écrit sur Zelda Fitzgerald donc je vous le conseille très très chaleureusement.

Et ensuite, quoi de mieux pour connaître la vie de Zelda Fitzgerald que par ses propres écrits ? Je vous parle donc d'"Accordez-moi cette valse", son unique roman qu'elle a donc écrit, comme je le disais plus tôt quand elle était internée à Montgomery, je ne me souviens plus le nom de la clinique.

Elle l'a écrit en quelques semaines, c'est un roman, c'est de la fiction mais c'est très très largement autobiographique puisqu'elle raconte en fait, son histoire avec Scott et ce qui s'est passé, la décadence et ensuite la déchéance de leur couple.

C'est d'ailleurs un livre qui fait écho à "Tendre est la nuit" de Scott Fitzgerald qui raconte, en fait, la même histoire, c'est assez intéressant de lire les deux pour avoir deux points de vue parce que "Tendre est la nuit" raconte exactement la même histoire, il s'est très très fortement inspiré de sa propre histoire, de son propre couple, le personnage de Nicole qui est une des protagonistes du roman, c'est Zelda, en fait et le personnage de Dick, c'est lui, c'est Scott.

Et en fait, c'est super intéressant de lire les deux livres pour comparer les points de vue parce qu'ils racontent finalement la même histoire mais pas du tout de la même façon donc je vous conseille vraiment vraiment "Accordez-moi cette valse" et "Tendre et la nuit" de son mari, d'ailleurs quand "Accordez-moi cette valse" est sorti, Scott Fitzgerald ne l'a pas bien pris du tout, il a sorti d'ailleurs deux ans plus tard, je crois, "Tendre est la nuit" et il reprochait énormément à Zelda de l'empêcher de finir d'écrire "Tendre est la nuit" puisque son internement, son hospitalisation coûtait très cher et qu'il ne pouvait pas finir son roman et il a très mal pris le fait qu'elle écrive cette histoire avant lui.

Donc voilà, c'est un très très bon roman à lire, évidemment on retrouve comme je l'ai dit plus tôt, la plume de Zelda.

Il faut savoir que Zelda, avant d'écrire ce roman, avait déjà écrit pas mal, elle avait publié beaucoup de nouvelles dans des journaux, la plupart étant signées du nom de Scott puisque les éditeurs estimaient que ça vendrait plus, que ça attirerait plus de gens puisque Scott était déjà connu et elle, pas du tout donc elle a écrit beaucoup de nouvelles signées du nom de Scott, ce qui lui a fait, quand même, assez mal au cœur, il existe d'ailleurs un livre, je ne sais pas s'il est traduit en français mais en tout cas en anglais, il existe "The collected writings of Zelda Fitzgerald" qui donc recense toutes ses nouvelles, tous ses écrits.

Il existe aussi un recueil qui s'appelle "Bits of paradise" ou "Fragments du paradis" en français qui est aussi un petit recueil de nouvelles de Zelda et de Scott.

Voilà, je pourrais faire une vidéo de deux heures sur Zelda Fitzgerald parce que c'est vraiment une femme très intéressante à étudier, une femme vraiment fascinante dont on n'a pas tellement entendu parler, en tout cas, voilà, je vous conseille fortement les livres que j'ai présentés et/ou évoqués dans cette vidéo, il existe aussi une série télé qui est adaptée du "roman de Zelda", donc que j'ai présenté au début de cette vidéo qui s'appelle "Z the beginning of everything" qui passe sur Amazon Prime Video.

C'est une série qui est assez sympa, encore une fois, c'est adapté du roman donc.

et en plus l'adaptation a pris quelques libertés donc c'est assez.

très très romancé, en fait mais c'est plutôt pas mal, c'est Christina Ricci qui joue le rôle de Zelda et voilà, l'esthétique est vraiment sympa donc vous pouvez aussi regarder cette série si le sujet vous intéresse.

J'espère que cette vidéo vous aura plu, n'hésitez pas si vous avez des questions à me les poser en commentaire, n'hésitez pas également à me dire si vous avez lu le livre de Zelda, si vous avec lu des choses à propos de Zelda, en attendant, moi je vous retrouve très très vite pour une prochaine vidéo et je vous reparlerai très très très bientôt de Scott puisque je me fais un petit été Fitzgerald pendant lequel je vais lire pas mal de choses que je n'ai toujours pas lues de mon auteur préféré donc je vous retrouve à la fin de l'été pour un petit topo de ces lectures mais je vous retrouverai très certainement avant pour une nouvelle vidéo.

En attendant, je vous souhaite de très bonnes lectures et je vous dis à bientôt, bye! *musique*.