De la prairIe à votre assiette !

Séléction De Coninck

Jack o’Shea

Une grande maison de vin comme celle de De Coninck ne pouvait que collaborer avec un éleveur irlandais passionné par la viande de bœuf depuis 20 ans. Une même exigence pour la qualité d’un produit, pour son respect, la transparence sur sa provenance. Un même amour pour sa sélection. Quel plaisir de choisir les meilleurs crus qui trouveront leur accord avec la viande d’un producteur qui possède ses propres boucheries et vient d’ouvrir son propre restaurant à Bruxelles. Une rencontre qui est un événement pour nos verres et nos assiettes !

Installés dans le meilleur restaurant pour déguster un morceau de boeuf Angus dans la capitale, c’est d’abord de vin qu’il sera question. « La maison De Coninck a sélectionné tout spécialement une bouteille de champagne Louis Roederer « Brut Premier » pour le Jack O’Shea, ainsi qu’un Bordeaux, Château Villa Bel Air, Graves. Pourquoi ? Il s’agit de produits authentiques, alliant la finesse et l’élégance. Ce Grand restaurant et la Maison Roederer partagent une valeur essentielle. Saviez-vous que cette marque de champagne est l’une des seules à posséder son propre vignoble ? Au-delà du marketing et de l’étiquette, c’est l’essentiel pour de Coninck. Collaborer avec un éleveur qui possède ses propres terres et ses propres animaux était donc évident ! », explique le vendeur de vin. Et, en effet, c’est une même philosophie d’une provenance directe du produit, des magnifiques paturages irlandais ou des vignes françaises. Une même matrîse du fruit et de la viande, de A à Z.

A priori on pourrait penser que nous sommes dans un bon pub irlandais. Pas du tout. Au-delà de la franchise un peu rude de Jack O’Shea, on comprend vite que nous sommes dans un restaurant qui soigne ses produits et son service de manière quasi gastronomiques. « On déguste cette viande rafinnée. En buvant un champagne qui n’est pas qu’un  apéritif mais qui accompagne le met. Il faut donc un vin qui allie vigueur, longeur et élégance, sans écraser le fruit. Comme avec aussi ce Bordeaux, Graves 2013 Château Villa Bel Air  ». 

Quand à notre ami irlandais il avait ouvert sa première boucherie il y a 17 ans dans le quartier Schumann. Aujourd’hui, dans le quartier Sainte Catherine où arrivait jadis le poisson par bateaux entiers, il fallait bien qu’un éleveur propose en ligne directe ces plus beaux bestiaux. « Oui, il fallait oser ! Mais je ne fais jamais rien à moitié. C’est mon caractère. Celui qui créera la même chose ici, aura de mes nouvelles (rires). Mais c’est ici que j’ai appris mon métier de restaurateur. En Irlande, on sait faire de la viande mais il n’existe pas vraiment cette finesse, cette qualité que l’on trouve ici. Jack O’Shea ne pouvait exister qu’à Bruxelles ! ».

Sainte-Catherine - Bruxelles
24 Rue Sainte-Catherine, 1000 Bruxelles
+32 (0)2 513 87 27
www.jackoshea.com