Image de soi, et chirurgie

Récemment arrivée à la Capitale, après plusieurs années de formation au Royaume-Uni, le Dr. Vassiliki Laina offre à sa clientèle internationale la dernière tendance de chirurgie plastique. Dr. Laina nous partage les nouvelles techniques d’innovation, l’importance du paraître, et comment se démarquer dans un environnement professionnel traditionnellement masculin.

« L’importance de comprendre un patient n’est jamais excessive, il est très important qu’il exprime ses attentes et ses craintes. »

En tant qu’expert de la chirurgie esthétique, comment définissez-vous la beauté?
La beauté est un sujet très subjectif. Pour moi, Elle est le résultat de nombreuses caractéristiques internes et externes, combinées avec harmonie.

Quelle est votre spécialité?
Je suis qualifiée en chirurgie plastique générale, ce qui inclut la chirurgie de reconstruction, la chirurgie mammaire, les brulures, la chirurgie des mains et la chirurgie esthétique . Je me suis aussi formée en chirurgie plastique pédiatrique pendant deux ans à Birmingham et en Chirurgie esthétique à Londres, dans la prestigieuse clinique «The London Clinic» de Harley street, dans Marylebone avant de revenir à Bruxelles.

Comment décidez-vous si la chirurgie est appropriée pour un patient?
Un résultat concluant est toujours la combinaison de techniques chirurgicales avancées et d’une selection attentionnée des patients. Je prends toujours beaucoup de temps pour parler avec mes patients avant une opération ou une procédure non invasive. L’importance de comprendre un patient n’est jamais excessive, il est très important qu’il exprime ses attentes et ses craintes.
D’un point de vue chirurgical, j’ai besoin d’être convaincue que le patient a des attentes réalistes et une comprehension des risques et des limites d’une intervention.
Grâce à des informations concrètes, il est important qu’après une première consultation, les patients aient le temps de penser à ce que nous avons partagé. Il m’arrive de refuser certaines opérations, si je les pense trop risquées ou inappropriées pour ceux-ci.

Beaucoup de choses ont été dites sur le potentiel des cellules souches et du transfert graisseux, quel est votre point de vue?
C’est effectivement l’objet de débat dans ma spécialité. Les cellules souches ont un incroyable potentiel, elles peuvent être utilisées pour améliorer la texture de la peau, diminuer le vieillissement de la peau du visage, capitonner les pommettes, les lèvres, ou améliorer les irrégularités du corps. C’est très utilisé pour l’augmentation mammaire. Actuellement, en chirurgie esthétique, on préfère ajouter de la graisse que de s’en débarrasser.
Pouvez-vous nous en dire plus sur l’utilisation d’un transfert graisseux pour l’augmentation mammaire? Quels sont les avantages et les inconvénients comparés à un implant mammaire?
L’utilisation de nos propres cellules graisseuses est l’une des techniques la plus populaire et la plus récente. La popularité de cette technique a rapidement augmenté et c’est l’une des opérations que je pratique le plus. C’est certainement parce qu’elle procure d’excellents résultats naturels, avec un minimum d’inconvénient.
Nombreux sont les avantages comparés aux implants mammaires:
-Premièrement, il n’y a pas de corps étranger impliqué: la texture de la poitrine est 100% naturelle.
-Deuxièmement, il n’y a pas de cicatrices, les cellules sont insérées par une petite incision.
-Troisièmement, il n’y a pas de complications liées à l’implant (infection, hématome, formation de capsule, changement d’implant après plusieurs années)
-Pour finir, la procédure nécessite une liposuccion pour récolter les cellules qui vont être utilisées, ce qui améliore la silhouette du patient. 
Il n’y a pas vraiment d’inconvénients à part que cette technique ne permet qu’une intervention modérée de la poitrine.

Qui qualifierez-vous de bon candidat pour cette procedure?
C’est une procédure répandue pour les patients jeunes et sains, qui souhaitent avoir une augmentation mammaire modérée avec un minimum de cicatrice et un résultat naturel. En général, la plupart des femmes sont candidates pour ce type d’opération, et il n’y a pas de contraintes majeures.

Quelle est la perception des patients à propos de la chirurgie esthétique?
Beaucoup de gens considèrent que la chirurgie plastique est purement esthétique. C’est une idée fausse, la chirurgie esthétique est une petite partie de ce qu’est capable de faire un chirurgien plastique. La chirurgie plastique est un sujet populaire dans les medias ce qui a permis de sensibiliser le spectre de notre travail. La plupart des gens sont inconscients que la chirurgie plastique comprend esthétique, reconstructive, la gestion des brûlures, la chirurgie pédiatrique et la chirurgie de la main.

Est-ce-que vous voyez plus de patients féminins ou masculins?
La plupart de mes patients sont des femmes, mais ceci est parce que je suis spécialisée en chirurgie mammaire et en chirurgie génitale. 
Pourtant, de plus en plus d’hommes viennent me consulter. Il est maintenant plus acceptable que les hommes aussi veulent prendre soin de leur physique, et se sentir plus confiant dans leur apparence.

Quelles sont les procedures les plus populaires, chirurgicales et non chirurgicales, chez les femmes et les hommes?
Le traitement des rides par les injections musculo-relaxantes (Botox) et de produits de complement (Acide Hyaluronique) sont toujours les procedures non invasives les plus populaires chez les deux sexes.
En ce qui concerne la chirurgie, l’augmentation mammaire et le lifting du visage sont les plus populaires chez les femmes.
Chez les hommes c’ est plutot la liposuccion et la blepharoplastie (plastie des paupières).

Avenue Lord Uxbridge 15 - 1410 Waterloo
+32 495 69 88 01
www.brusselsplasticsurgery.com
v.laina@doctors.org.uk