Du printemps à l’hiver

« Que ton aliment  soit ton médicament » - Hippocrate

Sur les traces d’Hippocrate qui signait ce célèbre conseil de privilégier la nourriture à la pharmacopée, la nutrithérapeute Gisèle Louis partage sa passion pour le  gourmand et le beau, l’équilibre alimentaire et le bonheur des papilles tout au long de l’année et de ses ateliers largement « labellisés » : A votre santé, Messieurs Dames !

Pour Gisèle Louis, formée en nutrition humaine dans une haute école spécialisée (Cerden) et auprès de médecins et nutritionnistes réputés de Belgique et de Suisse, une alimentation saine et équilibrée sera toujours un gage de qualité de vie qui boostera le meilleur des équilibres corporels. Pour elle, à l’instar d’Hippocrate, un bon aliment vaudra toujours mieux qu’un médicament. Une alimentation saine et naturelle contribuera en grosse partie à éviter la maladie ou les rechutes après de gros pépins de santé.  

En quelques questions-réponses, voici le point de vue de Gisèle sur cette approche qui lui tient particulièrement à cœur.

Quel a été le déclic qui vous a poussé à devenir  nutrithérapeute ?

C’est la maladie de proches, la fin de vie de mon père ou encore les rechutes de soucis de santé d’amies ou de connaissances qui m’ont poussée à étudier cette question de la « bonne nutrition ». Une alimentation saine est essentielle pour notre santé, autant en connaître les arcanes et utiliser tous les bénéfices nutritionnels que nous apportent les bons ingrédients que nous fournit la nature. 

Quelle est votre vision de la bonne nutrition?

Le bien-être, l’équilibre et la bonne santé sont des droits élémentaires pour chacun de nous. Nous devons avoir accès à des produits de qualité et à la connaissance de leur utilisation à bon escient afin d’en retirer les bénéfices maximums.

Comment partagez-vous votre approche aves le plus grand nombre?

J’ai mis en place, en plus de mes consultations privées et personnalisées, des conférences, des cours de cuisine exclusivement bio haute vitalité avec le Thermomix qui permet de garder les micro-nutriments essentiels et des ateliers thématiques ouverts à tous.

Avec vous, chacun a donc accès à cette information parfois difficile à trouver?

Il est vrai que face à la masse d’information sur la « bonne nutrition » les gens s’y perdent parfois. Il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver lorsque l’on n’est pas formé. C’est pourquoi j’ai mis en place tout un système d’information et que je personnalise très précisément mes consultations à la personne qui vient me voir. Le plus important à mes yeux est, justement, l’ information claire et scientifique. Je veux que les gens comprennent les choses et soient autonomes. Qu’ils sachent comment donner la bonne énergie aux cellules, qu’ils prennent conscience de leurs propres déséquilibres et qu’au final ils poursuivent leur chemin sur la voie de l’équilibre général de leur bonne santé épanouie et sereine.

www.atelierbio.be

gisele@atelierbio.be

tel. +32 2 332 36 46 / gsm +32 478 30 13 30
Chaussée de Drogenbos 75 à 1180 Uccle