Dinner in the Sky: Yves Mattagne

Yves Mattagne, dans le lounge du Sea Grill.

Vous avez été un des premiers à expérimenter Dinner in the Sky. Que retenez-vous de cette aventure à ses débuts?

Tout d’abord, c’était un concept belge et unique au monde. Cela n’avait jamais été fait ailleurs et, pour moi, c’était un nouveau challenge. J’estime qu’il faut toujours mettre en valeur les nouvelles idées surtout quand elles sont belges ! Celle-ci était très bonne puisqu’elle perdure et qu’elle est exportée aujourd’hui à travers le monde entier.

Avez-vous pu aider à sa faisabilité sur le plan culinaire?

J’ai pu apporter mes remarques après les premiers repas et ainsi aider à améliorer certaines choses propres aux techniques de cuisine. Il y a peu de place sur le plateau, il faut donc être très organisé, penser à chaque geste, à chaque emplacement et rangement. J’ai personnellement une organisation précise qui nous permet de ne pas redescendre lorsque l’on est en haut.

« il faut donc être très organisé... »

Quels sont vos meilleurs souvenirs de ce travail insolite? 

Ce sont des souvenirs de partage avec les gens. J’adore voir la tête de ceux qui montent pour la première fois. Je peux vous dire que les « grandes gueules » sont un peu moins fiers ; c’est très amusant ! Je vois aussi régulièrement des couples se tenir la main là-haut. Soit c’est pour se rapprocher, soit c’est pour se rassurer. C’est touchant. L’ambiance est également primordiale et je tiens beaucoup à ce qu’elle soit très animée. D’ailleurs j’apporte toujours ma propre musique et ainsi on n’hésite jamais à chanter et à faire la fête.

Qu’est-ce que Dinner in the Sky vous a apporté personnellement?

Chaque nouvelle table apporte une nouvelle expérience mais aussi une nouvelle façon de s’adapter aux gens comme au climat. Celui-ci est important là-haut et il nous faut constamment nous adapter à lui aussi.

Quels sont vos invités pour les repas à 4 mains?

Vicky Geunes du restaurant 't Zilte, Pierre Résimont du restaurant L' Eau Vive, Jean-Philippe Darcis des chocolateries Darcis  et Wout Bru ont accepté l’invitation, et je m’en réjouis déjà !