Dinner in the Sky: Lionel Rigolet

Lionel Rigolet sur le toit du Comme chez Soi.

Vous qui estimez que la place d’un chef est dans sa cuisine, comment êtes-vous arrivé à cuisiner sur Dinner in the Sky?

C’est très simple, si j’ai pu le faire c’est parce que je m’y consacre durant mes jours de congés. Cela me laisse la disponibilité nécessaire pour faire partie de cet événement qui représente une expérience magnifique.

En quoi ce travail représente-t-il une expérience magnifique?

Contrairement à ma situation au Comme chez Soi où je suis tout le temps en cuisine, ici nous sommes au cœur de l’action avec les clients. C’est le seul cas où les gens sont si proches de nous, où il y a tant de proximité avec eux qu’ils n’hésitent pas à converser avec nous tout au long du repas. 

Cette proximité avec les clients n’est-elle pas dérangeante pour vous qui êtes de nature réservée?

Je suis dans mon élément puisque, en quelque sorte, dans ma cuisine. Aussi rien ne me pèse à ce niveau de proximité et j’apprécie même l’interaction qu’elle apporte. C’est un peu comme si l’on avait des amis à la maison et cela permet d’avoir la réaction directe des gens. C’est cela qui est fantastique !

Qu’est-ce que cet événement extérieur apporte à l’image du Comme chez Soi?

Cela nous permet de faire découvrir ou redécouvrir notre maison. De montrer qu’elle n’a rien de poussiéreux et s’inscrit dans une dynamique et une cuisine actuelles.

« une expérience magnifique ... »

Une anecdote pour conclure?

Je me souviens du jour où j’ai invité ma mère sur Dinner in the Sky pour son anniversaire. Mon père a d’abord juré qu’il n’y mettrait pas les pieds mais une fois arrivé sur place (il accompagnait ma maman) il a voulu monter. Pour finir, il a été enchanté !

Quels sont vos chefs invités pour les 4 mains?

Beert Meewis du restaurant Slagmolen, Philippe Meyers du restaurant Philippe Meyers, Dimitri Marit de la Maison Marit et le chef chocolatier de chez Belgolade.