Rencontre de la vie et du vin

Anca Petrescu a ouvert son restaurant il y a 5 ans. Directrice de maison et sommelière chez Alexandre, elle fait en sorte d’accorder habillement ses vins aux mets concoctés par sa chef Isabelle Arpin. Une recherche perpétuelle des accords qu’elle mène avec brio !

Ingénieure commerciale de formation, Anca a depuis toujours une attirance pour les vins. Sa grand-mère faisait du vin et, depuis, toute sa vie converge vers le divin breuvage. Une passion qu’elle peut faire grandir chaque jour dans son restaurant.

Le plus grand plaisir de cette éternelle curieuse? Dénicher des perles. Une activité qui l’épanouit totalement et qui lui procure une grande confiance en elle étant donné que ses nombreux clients reviennent régulièrement la voir avec des demandes originales. « J’adore goûter de nouveaux vins, les choisir, les achalander et faire vivre ma carte des vins.

Evidemment, à part le coté passionnel, je reste rationnelle et je passe du temps à calculer mes prix, gérer les stocks et ranger les bouteilles géographiquement. Ce goût pour l’organisation me vient clairement de ma formation d’ingénieur. Mais à côté de cela, et c’est ce qui rend mon job si riche, c’est tout le côté vivant du métier de sommelier. Je prends un plaisir fou à  découvrir les vins, les ressentir et à partager mon expertise et mon engouement avec les clients ».
Une recherche perpétuelle des accords et des raretés

L’accord des vins et des mets, Anca le compare à une composition musicale au piano. « Quand la main gauche et la main droite jouent ensemble, la musique est plus belle que si chaque main jouait séparément ». On ne doit pas chercher à l’atteindre à tout prix, cet accord, mais c’est toujours un ravissement quand les choses se fondent en bouche.

Anca a pour habitude de sélectionner scrupuleusement le vin qu’elle va servir à ses hôtes en prenant le temps de discuter avec eux. Pour les combler, elle les observe, discute avec eux, et tente de cerner leur personnalité et leur rapport à  la vie. « C’est une étape indispensable afin que le breuvage que je vais sélectionner corresponde au mieux aux envies et préférences du client. Dis-moi ce que tu aimes et je te dirai ce que tu aimeras !»

Beaucoup de pratique se cache derrière ce don et de nombreuses saveurs restent encore à explorer. « Dès que je le peux, je pars à la découverte de nouveautés. Il ne faut pas toujours aller bien loin. Les vignes de Jeanette van der Steen du Domaine Bon Baron près de Dinant, par exemple, sont extraordinaires. Elle possède près de 15 cépages différents ! ».

De la vie, du vin, du ressenti, de l’expliqué et de l’inexpliqué,  Anca profite au maximum de la liberté qu’elle a dans son métier et elle la partage brillamment.

Rue du Midi 164, 1000 Brussel
02 502 40 55
www.restaurant-alexandre.be