Les Figaros du Sablon

Prenez une maison de maître qui, au siècle dernier, abritait une parfumerie. Installez-y un bar vintage ainsi qu’un salon à l’esprit londonien, agrémentez le de mobilier sixties, d’une collection de rasoirs d’époque et de photos de vedettes à poils. Bienvenue chez Bayer & Bayer!

Fraîchement installé au Sablon, le salon Bayer & Bayer importe à Bruxelles une tendance qui se dessine un peu partout en Europe, et plus spécialement en Scandinavie, aux Pays-Bas et en Allemagne: l’ouverture de barber shops de nouvelle génération, qui rompent avec les salons de coiffure mixtes apparus dans les années 80, responsables de la disparition de bon nombre d’établissements exclusivement masculins.
 
Aux commandes du salon bruxellois, Nicolas et Olympia, deux mordus du poil et du cheveux, qui ont souhaité renouer avec la tradition du rasage traditionnel, effectué par un maître barbier expérimenté. Chez Bayer & Bayer, c’est Olympia qui s’y colle: « Olympia est barbière depuis 25 ans, et officiait depuis de nombreuses années au shopping de Woluwé. Ce salon allait fermer ses portes et Olympia m’a donc demandé si cela m’intéresserait de me lancer dans l’ouverture d’un nouveau barber shop » explique Nicolas Bayer, qui pour sa part était jusqu’alors spécialisé dans la gestion de salons de coiffure plus conventionnels. « Si au départ je n’étais pas très motivé par l’idée, une brève étude de marché m’a rapidement montré que le public masculin est demandeur d’un tel concept, d’un vrai salon de coiffure dédié à l’homme » poursuit-il.
 
Le duo s’est ensuite mis en quête d’une nouvelle équipe, spécialisée dans le rasage mais aussi dans les coupes pour homme, ce qui n’est pas évident vu qu’un coiffeur pour homme n’a pas forcément l’expérience requise en matière de barbe. « Olympia, qui a été formée par un barbier sicilien dans les années 90, est occupée à transmettre son savoir à une nouvelle génération, qui complète ainsi son expérience afin de devenir de vrais experts du soin et de la coupe au masculin. » A côté de l’aspect professionnel, Nicolas et Olympia ont également souhaité ouvrir un endroit différent, en rupture totale avec la salons classiques, souvent typés plus féminin, et teinté d’une ambiance British. D’où l’idée d’un bar où il est possible de siroter un whisky, comme un verre de vin ou encore une tasse de thé, tout en lisant l’un des 30 magazines et journaux qui sont proposés à la clientèle.
 
Une déco en accord avec le quartier
 Cette atmosphère chic et décontractée se devait d’être lovée dans un quartier emblématique. Peu le savent mais parmi les 48 corporations professionnelles représentées par les statues qui enjolivent le Petit Sablon se trouve celle du barbier. Une statue représentant un homme flanqué d’une grosse moustache et d’une barbe, qui tient dans sa main un bol à barbe. « Outre ce côté anecdotique, nous voulions nous installer dans le centre de la ville, afin de toucher un public le plus large possible, qu’il soit du Nord ou du Sud de la capitale. Un des rares quartiers à être encore typiquement bruxellois, et riche d’une touche masculine, grâce notamment aux brocanteurs, c’est le Sablon. Qu’on vienne d’Uccle ou de Ganshoren, on s’y sent chez soi! S’ajoute à cela une décor en accord avec le quartier. Nous avons donc chiné dans les Marolles afin de dénicher des petits meubles et des accessoires qui rendent l’ambiance unique au sein du salon, tout en restant fidèle à l’esprit et l’atmosphère qui règnent au sein du quartier. »

Une adresse unique à Bruxelles, qui combine un décor d’exception avec un service aux petits soins, agrémenté de produits exceptionnels, allant de la mousse à raser Baxter of California à l’aftershave Acqua di Parma, en passant par les parfums de Maison Margiela.

Rue Joseph Stevens 35, 1000 Bruxelles
www.bayerbayer.be
02 502 04 99